Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 15:00
Sculpture-tête-Gwenaëlle- Le bonnet blanc

Gwenaëlle signifie blanc & généreux.
Les costumes des enfants de Bretagne étaient tous plus ou moins identiques.
Le bonnet blanc de baptême est généralement finement brodé ou très simple.

"Tre an avel hag ar mor
E kaver an Enez gaerra
Kollet e noz an envor
Pelloh'ged ma heller skarza
E kalon ar vrummer lor
Tre an avel hag ar mor"

Traduction

Entre la mer et le vent
Il y a la plus belle île,
Perdue au large des temps,
Au-delà du dernier mille,
Dans les brouillards du couchant,
Entre la mer et le vent

Texte de PJ Hélias

Ken ar c'hentañ

A la prochaine ! ☻

Sculpture argile petite fille. Bonnet blanc
Sculpture argile petite fille. Bonnet blanc

Sculpture argile petite fille. Bonnet blanc

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 14:41
Sculpture-tête- Nolwen- Les coiffes.

Les coiffes en Bretagne sont variées, autrefois toutes les femmes en portaient.

Bord de côte, campagne, cérémonie, femme de commerçant, ouvrières des usines de conserve de sardines et deuil...

Elles indiquaient la région et le statut.

Réalisée en tissu léger, simple ou raffiné, décorée de rubans de dentelle.

Je pourrais considérer que ma petite Nolwen, porte une ancienne coiffe, nommée Penn'sardin.

Améliorée de dentelles "froufroutantes" sur le pourtour, façon Dosilaterre...
Elles étaient portées à Douarnenez, sur la Pesqu'île de Crozon et Concarneau.

Sculpture Argile Coiffe bretonne Penn'sardin

Sculpture Argile Coiffe bretonne Penn'sardin

Hommage aux ouvrières... Ecoutez l'bruit d'leurs sabots, voilà les ouvrières d'usine !

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 14:22
Sculpture-tête- Nolwen

Pen signifie tête en breton, comme Pen Duick tête noire.

Nolwen est en cours de modelage, la suite dans un prochain article !

Merci de votre visite...

Ken emberre !

coiffe bretonne Penn' Sardin

coiffe bretonne Penn' Sardin

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 19:48

La première d'une série.

Enora porte une coiffe de Vannes.

voir sur le site de Mrs F. Le Divenah

http://www.photos-bretagne.com/photo_bretagne/france/images/236/Culture/Costumes_et_Coiffes/1730/photo_Coiffe-Pays-de-Vannes.aspx

Elle est composée de terre rose fine et de mica.

Modelée sur socle, le temps qu'elle sèche. Puis évidée pour la cuisson.

Mrs Le Divenah raconte et photographie la Bretagne comme j'aime !

Degemer mat deoc’h chers lecteurs !

Allez faire un tour chez François Le Divenah vous ne serez pas déçu...

En attendant je vous remercie de votre visite !

Traduction Haiku du jour de Rozenn Milin

Deux draps blancs
Claquent au vent
Promesse de frisson nocturne

Haiku du jour de Rozenn Milin-
Haiku du jour de Rozenn Milin-

Haiku du jour de Rozenn Milin-

Les bretonnes et les coiffes- Enora de Vannes
Les bretonnes et les coiffes- Enora de Vannes
Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 18:12

Tristan & Yseult, une des plus grandes légendes celtiques et sans nul doute la plus tragique des histoires d'amour...

Plus que jamais le monde à besoin de rêves. Alan Simon http://www.tristan-yseult.com/accueil.php

Yseult est terminée, elle rejoindra Coppélia & Plume, dans un petit coin de l'atelier pour sécher, en attendant la cuisson.

Ce résumé n’est qu’une courte synthèse tant la légende connaît de versions et de développements différents, parfois contradictoires.

  • Rivalen, roi de Loonois en Écosse a épousé Bleunwenn (nom breton signifiant «’’Blanche-Fleur’’ »), la sœur de Marc’h, roi de Cornouaille en Armorique5. Il confie sa femme à son maréchal Rouhault. Plus tard, Rivalen se fait tuer par son ennemi, Morgan, lors d'un guet-apens, avant la naissance de Tristan. Il faut noter que Blanchefleur, la mère de Tristan, meurt peu après l'accouchement.
  • Marc’h souhaite que son neveu lui succède à la tête de la Cornouailles, mais des seigneurs s’y opposent, préférant une succession directe. Le roi décrète qu’il épousera celle à qui appartient le cheveu d’or, déposé le matin même par deux hirondelles. Tristan se souvient d’Iseut et suggère une ambassade auprès du roi d’Irlande. À peine débarqué, surgit un terrible dragon qu’il doit combattre et occire non sans avoir été blessé. Pour la seconde fois, il est soigné par la fille du roi. Iseut voit que l’épée du chevalier porte une marque qui correspond à un morceau de fer, retrouvé dans le crâne de Morholt ; elle comprend que c’est Tristan qui a tué son oncle, mais renonce à toute idée de vengeance. Il s’acquitte de sa mission et le père accepte que sa fille épouse le roi de Cornouaille, ce qui est une manière d’effacer les différends entre les deux royaumes. Iseut éprouve quelque ressentiment du peu d’intérêt que lui manifeste Tristan, mais s’embarque pour la Bretagne.
  • La reine d’Irlande remet un philtre magique à Brangien, la servante d’Iseut qui est du voyage. Il est destiné aux nouveaux mariés le soir de leur nuit de noces. La puissance du philtre est telle qu’après absorption, les amants sont épris et heureux pendant trois ans, et qu’une séparation leur serait insupportable, voire fatale. Durant la navigation entre l’île et le continent, par une chaude soirée de la Saint-Jean, croyant se désaltérer avec de l’eau, Tristan boit du breuvage magique et en offre à Iseut. L’effet est instantané. En dépit de ce nouvel amour indéfectible, la jeune fille épouse le roi Marc’h, mais le soir des noces, c’est la servante Brangien (la servante irremplaçable, vraie magicienne) qui prend place dans le lit du roi car elle est toujours vierge, ce qui n’est pas le cas d’Iseut, laquelle va se glisser dans les draps de son mari (qui lui aussi a bu le philtre et est donc amoureux aveugle) au petit matin après avoir passé la nuit dans les bras de Tristan.
  • Après de multiples péripéties, les amants prennent la fuite et se réfugient dans la forêt sombre et impénétrable du Morrois, fuyant toute âme qui vive. Au bout de trois ans, comme l’avait décidé la reine d’Irlande, mère d’Iseut, la magie du philtre s’éteint le jour de la Saint-Jean. Après un long temps de recherche, le roi les surprend endormis dans la grotte qui les abrite, l’épée de Tristan plantée dans le sol entre eux deux. Le roi pense qu’il s’agit d’un signe de chasteté et respecte la pureté de leurs sentiments. Il remplace l’épée par la sienne, met son anneau au doigt d’Iseut et s’en va. Au réveil, ils comprennent que le roi les a épargnés et leur a pardonné. Le charme ayant cessé d’agir, ils conviennent à « grande douleur » de se séparer, Iseut retourne près du roi Marc’h. Mais si après trois ans ils ne s’aiment plus de manière magique, ils continuent cependant à s’aimer de manière « humaine » avec maintenant le venin de la jalousie qu’ils n’avaient pas connu avant.
  • Le roi Marc reprend sa femme en grand honneur mais bannit néanmoins Tristan à cause de la jalousie de certains de ses barons. Après avoir longuement hésité Tristan s’en va dans l’île de Bretagne où il finit par épouser Iseut aux mains blanches, dont la beauté et le nom (qui a un caractère magique) lui rappelle celle d’Iseut la blonde. Son occupation principale est la guerre et lors d’une expédition, il est gravement blessé. Une fois de plus, seule Iseut la Blonde peut le sauver. Il la fait réclamer en convenant que le bateau revienne avec une voile blanche si elle accepte de le secourir. Iseut arrive alors dans un vaisseau à la voile blanche, mais l’épouse de Tristan, Iseut aux Blanches Mains qu’il n’a jamais « honorée », malheureuse de jalousie, lui annonce que la voile est noire. Se croyant abandonné par celle qu’il aime, il se laisse mourir (ou se tue d’un coup d’épée). Iseut la blonde, arrivée près du corps de Tristan, meurt à son tour de chagrin. Le roi Marc’h prend la mer, ramène les corps des amants et les fait inhumer en Cornouaille, l’un près de l’autre. Une ronce pousse et relie leurs tombes. D’autres disent que c’est un rosier qui fleurit sur la tombe d’Iseut et une vigne qui orna celle de Tristan, et tant ils sont liés l’un à l’autre que quiconque ne sut et ne saura les séparer.
Sculpture argile-danseuse-triste-endormie-

Sculpture argile-danseuse-triste-endormie-

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 22:18
Ballerine endormie - sculpture

J'avais pensé à Isolde, pour cette petite ballerine endormie. Comme elle est en cours de modelage, j'attends que Tristan arrive...

Haïku du jour de J.Jaccomet
Haïku du jour de J.Jaccomet

Haïku du jour de J.Jaccomet

Ballerine endormie - sculpture
Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:42

Légère, douce, rêveuse, Plume prend pleinement possession de son corps et le programme pour la grâce et l'aisance... Une attitude de repos avant l'effort.

Elle va rejoindre Coppélia, dans un petit coin de l'atelier.

En attendant de retrouver et pourquoi pas, tout un Ballet de danseuses !

Il faut que je travaille encore mon imagination...

A la barre, en saut, en arabesque simple, je verrais, c'est la prochaine création qui fera son choix...

La danseuse, au fur et à mesure du modelage se penchera doucement vers la position qu'elle souhaite... L'harmonie, la métamorphose s'ajustera avec une petite mélodie intemporelle...

Danseuse classique sculpture Plume
Danseuse classique sculpture Plume
Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 11:57

Une autre petite danseuse en cours...

Haiku du jour "Un souffle indécis frémissements de plumes d'ambre et de flou voir sur ceblog magnifique ►http://ossiane.blog.lemonde.fr/

Haiku du jour "Un souffle indécis frémissements de plumes d'ambre et de flou voir sur ceblog magnifique ►http://ossiane.blog.lemonde.fr/

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 21:11
Coppélia ou la Fille Aux Yeux d'émail. Sculpture danseuse

danseuse

Une rencontre, une création...

Lors de mon séjour à Igon, j'ai accompagné une petite fille à son cours de danse.

Salle du Petit Boy.

Cette école de danse se situe Chemin des Côteaux à Nay► http://acn.nay.over-blog.fr

Hélène Ballon Danse...

Elle enseigne l'art de la danse à des enfants.

La joie de danser ensemble éveillent leur corps et leur esprit à la danse ainsi qu'à la musique.

Vous me direz, pourquoi Coppélia !

Un clin d'oeil à Hélène Ballon ... http://www.helene-ballon.com

Ancien Petit Rat, Hélène Ballon a connu la gloire et les duretés de la vie de danseuse.

Elle vient de créer son école de danse sur Pau et enseigne aussi à Nay.

Ma petite danseuse, se prénomme Coppélia, elle mesure 35cm.

Modelée avec une terre rose, chamottée de Mica.

Un engobe rose à rose très pâle dilué, pour exprimer la douceur de sa jupette-tutu et le tour est joué.

Les collants de danse sont faits de dentelle de soie, récupérés sur de vieux rideaux.

J'ai enroulé chaque ruban sur les jambes, délicatement et patiemment.

Lors de la cuisson, la dentelle brûlera, mais l'empreinte restera

haïku du jour
haïku du jour

haïku du jour

Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 13:34
Sculpture Petite fille -  Rêverie

Rêverie est pratiquement terminée, en ce qui concerne certains détails.

Deux couleurs ; engobe blanc et vert pâle.

Les petites plantes (dont je ne connais pas le nom...) séchées et trouvées lors de mes promenades, sont piquées dans ses mains, pour pouvoir les ajuster après cuisson.

Je vais attendre et ne plus la toucher, car la terre est encore fragile.

Plus tard j'ôterais les petites tiges de bois plantées dans ses pieds ainsi que le support principal que vous apercevez dans le prolongement de sa tête. Ceux-ci, servent à garder la position que je souhaite sans tension.

Elle séchera, un moment, pour rejoindre, ses amies, dans le four céramique, impatiente, comme sa créatrice, de les voir autrement...

Sculpture Petite fille -  Rêverie
Sculpture Petite fille -  Rêverie
Repost 0
Atelier DoSiLaTeRRe - dans Travail en cours
commenter cet article

Bienvenue...

...dans le monde magique de la terre !!

Mes personnages d'argile s'expriment,

à travers mes mains Main.png,

se forgent un corps, que je malaxe, pétris avec passion .

Je me laisse guider par l'instinct du moment de ma création.

In-English.png Auf-Deutsch.png En-Espanol.png

Contact1.png

Contact.pngblogger

 

Vers l'atelier Dosilaterre (clic)

AtelierDosilaterre.jpg

Photos-Communautés-Hellocoton

Albumsphotos2.pngpage1

Communautes1.png

Suivez-moi sur Hellocoton

Mon logo pour vos blogs

LogoDosilaterre170.jpg

Designblog.png

damouredo.com-Carre.jpg